Consommation

Quel médicament ne pas prendre avec du CBD ?

Quel médicament ne pas prendre avec du CBD ?

Le CBD, ou Cannabidiol, est un produit issu de la plante de cannabis. Cet ingrédient est très populaire dans l’industrie des compléments alimentaires en raison de ses bienfaits sur le corps et l’esprit. Il est considéré comme étant sûr et peu susceptible d’entraîner des effets secondaires indésirables.

Cependant, il est important de noter que le CBD peut interagir avec certains médicaments et produits pharmaceutiques, ce qui peut entraîner des effets secondaires graves. Il est donc conseillé de consulter votre médecin avant de prendre du CBD, en particulier si vous prenez déjà des médicaments. Dans cet article, nous allons examiner les médicaments qui ne doivent pas être pris avec du CBD.

Quels types de médicaments ne doivent pas être pris avec du CBD ?

D’après une étude de Juillet 2021, le CBD pourrait avoir de nombreuses interactions médicamenteuse, impliquant notamment le métabolisme du foie. Bien que les informations de prescription soient souvent utilisées pour identifier les interactions médicamenteuses potentielles, elles peuvent être limitées dans leur portée et leur précision, en particulier en ce qui concerne l’utilisation thérapeutique du cannabis et des cannabinoïdes médicinaux qui ne disposent pas d’informations de prescription approuvées par les régulateurs. Ainsi, l’objectif de l’étude décrite dans le texte était de fournir une liste complète et détaillée des interactions médicamenteuses impliquant les cannabinoïdes. En plus de la liste des interactions médicamenteuses, l’article fournit également une liste de 57 médicaments sur ordonnance qui pourraient être potentiellement affectés par l’utilisation concomitante de cannabinoïdes.

Les médicaments qui ne doivent pas être pris avec du CBD comprennent :

Médicaments contenant du THC ou des cannabinoïdes synthétiques

La consommation simultanée de CBD avec des médicaments contenant du THC ou des cannabinoïdes synthétiques peut également entraîner des interactions potentiellement dangereuses. Le THC et les cannabinoïdes synthétiques peuvent avoir des effets similaires à ceux du CBD, mais ils peuvent également agir différemment dans le corps et interagir avec les médicaments de manière inattendue.

Si vous prenez des médicaments contenant du THC ou des cannabinoïdes synthétiques, il est important de parler à votre médecin avant de prendre du CBD, car il peut y avoir des interactions potentielles qui peuvent affecter l’efficacité ou la sécurité de vos médicaments.

Médicaments à base d’opiacés et dérivés des opiacés (y compris la codéine, l’oxycodone, etc.)

Prendre du CBD et des médicaments à base d’opiacés peut également entraîner des interactions potentiellement dangereuses. Le CBD peut interagir avec les opioïdes de différentes manières, ce qui peut augmenter les risques d’effets secondaires indésirables ou diminuer l’efficacité des opioïdes.

Le CBD peut augmenter les effets sédatifs des opioïdes, ce qui peut entraîner une somnolence excessive et une diminution de la vigilance. Cela peut augmenter les risques d’accidents ou de chutes, en particulier chez les personnes âgées.

De plus, le CBD peut interférer avec la façon dont certains opioïdes sont métabolisés dans le foie, ce qui peut augmenter le niveau d’opioïdes dans le corps, entraînant ainsi une augmentation des effets secondaires, tels que la nausée, la constipation, la somnolence, la dépression respiratoire et la dépendance.

Médicaments pour traiter l’anxiété et la dépression

Les antidépresseurs sont des médicaments utilisés pour traiter la dépression et d’autres troubles de l’humeur. Le cannabidiol (CBD) est un composé dérivé du chanvre qui est souvent utilisé pour ses effets antianxiété et antistress. Il est important de noter que le CBD peut interagir avec les médicaments, y compris les antidépresseurs.

Le CBD est métabolisé dans le foie par le système enzymatique du cytochrome P450 (CYP450). Certains antidépresseurs sont également métabolisés par ce système enzymatique, ce qui peut entraîner des interactions médicamenteuses. Lorsque le CBD inhibe les enzymes CYP450, cela peut entraîner une augmentation des concentrations sanguines d’antidépresseurs et augmenter le risque d’effets secondaires.

Par conséquent, si vous prenez des antidépresseurs et envisagez de prendre du CBD, il est important de consulter un professionnel de la santé pour discuter des risques et des avantages potentiels. Votre médecin peut vous aider à ajuster la dose de vos médicaments ou à surveiller de près les effets secondaires éventuels si vous décidez de prendre du CBD.

Médicaments contenant des inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO)

Les IMAO sont une classe de médicaments utilisés pour traiter la dépression et d’autres troubles psychiatriques. Ils agissent en inhibant l’enzyme monoamine oxydase, qui décompose les neurotransmetteurs tels que la dopamine, la noradrénaline et la sérotonine dans le cerveau.

A lire aussi  10 Façons Inattendues d'utiliser le CBD

Le CBD, ou cannabidiol, est un cannabinoïde dérivé du cannabis. Il est utilisé pour traiter l’épilepsie, l’anxiété, la douleur et d’autres troubles de santé. Le CBD agit en modulant les récepteurs cannabinoïdes dans le système nerveux.

Il y a peu d’études sur les interactions entre les IMAO et le CBD, mais il est possible que ces deux substances puissent interagir de manière négative. Les IMAO peuvent augmenter les niveaux de certains neurotransmetteurs dans le cerveau, et le CBD peut augmenter ou diminuer l’activité de certains récepteurs de neurotransmetteurs.

Si vous prenez des IMAO, il est important de parler à votre médecin avant de prendre du CBD ou tout autre produit à base de cannabis. Votre médecin pourra vous conseiller sur les risques et les avantages potentiels de l’utilisation du CBD, ainsi que sur les ajustements de dosage nécessaires pour éviter les interactions négatives. Il est important de ne pas arrêter ou de modifier la dose de vos médicaments prescrits sans l’avis de votre médecin.

Certains antibiotiques et médicaments antiviraux

Il y a encore peu d’études scientifiques qui se sont penchées sur l’interaction entre le CBD et les antibiotiques / antiviraux. Cependant, il est important de noter que le CBD peut affecter le métabolisme de certains médicaments en inhibant certaines enzymes hépatiques qui sont responsables de la métabolisation des médicaments. Cela peut entraîner une accumulation de médicaments dans le corps, ce qui peut augmenter les effets secondaires et les risques d’intoxication.

De plus, certains antibiotiques tels que la rifampicine et la griséofulvine, et certains antiviraux tels que le ritonavir et le saquinavir, peuvent augmenter l’activité de ces enzymes, ce qui peut diminuer l’efficacité du CBD.

Il est donc important de discuter avec votre médecin de l’utilisation de CBD en combinaison avec des antibiotiques ou des médicaments antiviraux, surtout si vous prenez des doses élevées de CBD ou si vous avez des problèmes de santé sous-jacents. Votre médecin pourra vous conseiller sur la posologie appropriée de CBD et surveiller tout effet indésirable potentiel.

Médicaments pour contrôler le cholestérol et réduire le risque de maladie cardiaque

Le cholestérol est une substance lipidique importante dans l’organisme, mais un taux élevé de cholestérol dans le sang peut augmenter le risque de maladie cardiaque. Pour contrôler le cholestérol et réduire le risque de maladie cardiaque, les médicaments les plus couramment utilisés sont les statines, les fibrates et les inhibiteurs de l’absorption de cholestérol.

En ce qui concerne les interactions potentielles entre ces médicaments et le CBD (cannabidiol), des études préliminaires ont suggéré que le CBD peut affecter la fonction hépatique, qui est importante pour le métabolisme des médicaments.

Plus précisément, certaines recherches ont montré que le CBD peut inhiber certaines enzymes hépatiques, ce qui peut augmenter les niveaux sanguins de certains médicaments, y compris les statines, les fibrates et les inhibiteurs de l’absorption de cholestérol. Cela peut potentiellement augmenter le risque d’effets secondaires associés à ces médicaments.

Il est important de se rappeler qu’il existe d’autres médicaments qui peuvent interagir avec le CBD et qu’il est impératif de discuter avec votre médecin avant de prendre tout type de médicament.

Comment fonctionnent les interactions médicamenteuses ?

Lorsque le CBD est pris avec certains types de médicaments, il peut éliminer ou réduire l’efficacité du médicament en question. Cela se produit généralement lorsque le CBD interfère avec le métabolisme d’un médicament et réduit sa biodisponibilité. Par exemple, le CBD peut ralentir les enzymes responsables du métabolisme des médicaments et perturber leur absorption par le corps.

De plus, le CBD peut stimuler le système endocannabinoïde et interférer avec l’action des médicaments. Par exemple, certains médicaments à base de THC agissent en activant les récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde. Si une personne prend du CBD en même temps, cela peut interférer avec le processus et réduire l’efficacité du médicament.

Quels sont les risques liés aux interactions médicamenteuses ?

Les interactions médicamenteuses peuvent provoquer des effets secondaires indésirables et augmenter le risque de complications médicales. En raison des effets du CBD sur le métabolisme des médicaments et sur le système endocannabinoïde, les patients qui prennent des médicaments ne devraient pas consommer de CBD sans en parler à leur médecin.

Les effets secondaires possibles des interactions médicamenteuses peuvent varier selon les médicaments concernés et la façon dont ils interagissent. Certains des effets secondaires courants associés aux interactions médicamenteuses sont les suivants :

  • Nausées et vomissements.
  • Fatigue et somnolence.
  • Maux de tête et vertiges.
  • Diminution de l’appétit et perte de poids.
  • Étourdissements et confusion.
  • Irritabilité et agitation.
  • Difficultés respiratoires.

Quand consulter un médecin ?

Si vous prenez un médicament et que vous souhaitez prendre du CBD, consultez un médecin avant de le faire. Votre médecin sera en mesure de vous informer sur les risques et les bienfaits potentiels, et de vous dire si le CBD est approprié pour vous.

A lire aussi  Conseils pour identifier les fleurs de CBD de mauvaise qualité

Votre médecin pourra également vous recommander un dosage approprié et vous conseiller sur les meilleures façons de prendre le CBD pour minimiser le risque d’interactions médicamenteuses. De plus, votre médecin peut surveiller vos symptômes et vos réponses au traitement afin de s’assurer que vous recevez les soins les plus efficaces.

Bien que le CBD soit considéré comme un produit sûr et bénéfique pour de nombreux troubles de santé, il est important de comprendre que le CBD peut interagir avec certains médicaments. Les médicaments à ne pas prendre avec du CBD comprennent ceux contenant du THC et des cannabinoïdes synthétiques, des opiacés, des antidépresseurs, des IMAO, des antibiotiques et des médicaments pour contrôler le cholestérol. Les interactions médicamenteuses peuvent entraîner des effets secondaires indésirables et des complications médicales.

Si vous prenez un médicament et que vous envisagez de prendre du CBD, consultez votre médecin. Votre médecin pourra vous aider à trouver le bon dosage et vous guider vers le meilleur traitement.

Du CBD pour tant de solutions !

Il y a donc quelques contre-indications, concernant certains médicaments, quand on consomme du CBD. En clair, on ne peut pas mélanger cannabidiol et opiacés ou dérivés de cannabis. En effet le cannabidiol, lui, n’est pas censé avoir d’effets psychotropes, alors que les deux autres en ont. Bref, mis à part ce type de médicaments, on est tout-à-fait libre de continuer à consommer du CBD. C’est heureux, vu le plébiscite que celui-ci rencontre depuis quelques années ! Or, tout cela n’est pas arrivé par hasard. Le cannabidiol a en effet réussi à s’imposer parce qu’il représente justement une alternative de choix, face à certaines solutions médicamenteuses qui ont des effets secondaires que lui n’a pas. En plus, il existe de très nombreuses possibilités d’utiliser le CBD aujourd’hui. On peut en effet se faire du bien de diverses façons, avec du CBD sur thegreenstore, un magasin en ligne spécialisé dans le cannabidiol.

Des produits très variés contenant du CBD

Aujourd’hui la consommation de CBD explose. Pourquoi ? Parce qu’il existe des produits extrêmement variés, qui contiennent une certaine dose de CBD. D’abord il y a les classiques fleurs de CBD, qui sont les premières à avoir fait leur apparition sur le marché. Leur forme fait immanquablement penser à celle des fleurs de cannabis, mais elles sont en vente libre, contrairement à ces cousines qui sont considérées comme des drogues. Il en va de même pour la résine de CBD, qui ressemble à s’y méprendre à du haschich. Il faut dire que le procédé de fabrication est le même et qu’au final, ce sont les mêmes plantes qui peuvent fournir les deux types de produits, c’est-à-dire des plantes de chanvre. Hormis ces deux types de CBD disponibles désormais un peu partout, on trouve des gammes de soins cosmétiques contenant du CBD, des friandises, des infusions, ainsi que des bières ou encore des farines, du miel, des chipolatas…

Les vertus reconnues du cannabidiol

Le CBD est présent partout et ce n’est pas pour rien. S’il est connu pour sa capacité à procurer une sensation complète de détente, et qu’il est d’ailleurs utilisé par de nombreuses personnes pour cela, ce n’est pas son seul effet bénéfique. Le cannabidiol agit aussi sur la sensation de faim et il permet aux personnes qui se nourrissent peu et manquent donc de vitamines comme d’autres éléments importants, de retrouver l’envie de se nourrir. Cela a forcément une conséquence sur leur bien-être aussi. En parallèle, de nombreuses personnes qui souffrent physiquement se tournent vers le CBD. Il est en effet prouvé qu’il peut agir de manière à diminuer les sensations douloureuses au niveau des articulations ou encore des muscles. Donc même certaines personnes âgées consomment du CBD, pas seulement des jeunes qui roulent des cigarettes avec la résine ou les fleurs de CBD.

Le cannabidiol sur ordonnance

Si les médecins ont d’abord été réticents, à l’idée de prescrire du CBD, même si les instances sanitaires avaient donné leur accord pour sa commercialisation, désormais ce n’est plus le cas : on peut aller voir son médecin et lui demander une prescription de CBD. De même celui-ci peut de lui même recommander à une personne qui supporte mal les médicaments qu’elle prend, de tenter de les remplacer par le cannabidiol. Mais pour cela des dosages précis sont à respecter. Pour être certain d’obtenir des gélules au CBD qui soient adéquates, on peut se tourner vers un pharmacien spécialisé, qui prépare ces gélules lui-même dans son laboratoire et lui commercialise exclusivement à ces clients particuliers, c’est-à-dire qu’il les délivre seulement sur ordonnance.

On peut prendre du CBD de différentes manières

Ainsi le CBD a tendance à remplacer certains médicaments ou bien à s’ajouter à d’autres. On ne connaît pas encore toute l’étendue des possibilités liées à la consommation de cannabidiol, mais on sait déjà qu’il fait beaucoup de bien à nombre d’entre nous. C’est pour cette raison que l’on en trouve sous des formes de plus en plus diverses, qui correspondent au mode de consommation de tout le monde. Certains fument d’autres non, certains apprécient les infusions et d’autres préfèrent les boissons fraîches, il y a ceux qui aiment ajouter de l’huile de CBD à leurs repas et ceux qui préfèrent en prendre quelques gouttes directement dans la bouche, etc.

Écrire un commentaire