Bienfaits

Quelles sont les différences entre le THC du CBD ?

Quelles sont les différences entre le THC du CBD ?

Le cannabis contient de nombreuses substances chimiques, appelées cannabinoïdes, qui ont des effets variés sur l’organisme. Parmi ces cannabinoïdes, deux se distinguent par leur importance et leur popularité : le THC et le CBD. Le THC est la molécule qui fait planer, qui provoque des sensations de plaisir, de détente ou d’euphorie. Le CBD est la molécule qui soigne, qui aurait des bienfaits sur la santé, comme réduire la douleur, l’anxiété ou l’épilepsie. Mais qu’est-ce qui explique ces différences ? Quel est le statut juridique du THC et du CBD ? Peut-on acheter du CBD pas cher en ligne ? Et comment les tests de dépistage du cannabis les détectent-ils ? Dans cet article nous allons vous expliquer ce que vous devez retenir sur ces cannabinoïdes.

Structure chimique du THC et du CBD

Le tétrahydrocannabinol) ainsi que le cannabidiol ont une structure chimique très proche : ils sont composés de 21 atomes de carbone, 30 atomes d’hydrogène et 2 atomes d’oxygène. La seule différence est la position d’un atome d’hydrogène sur un cycle hexagonal. Cette différence minime a pourtant des conséquences majeures sur comment ces molécules interagissent avec nos récepteurs du SEC, présents dans le cerveau et dans tout l’organisme. Le système endocannabinoïde agit sur la régulation de nombreuses fonctions physiologiques, comme l’humeur, l’appétit, la mémoire, la douleur ou le sommeil.

Quels sont les effets du THC et du CBD ?

Le THC est un agoniste des récepteurs CB1 et CB2, c’est-à-dire qu’il se lie à ces récepteurs et les active. Les récepteurs connus sous le nom de CB1 sont majoritairement situés dans le cerveau, tandis que les récepteurs CB2 sont plus présents dans le système immunitaire et dans les organes périphériques. En activant les récepteurs CB1, le THC provoque des effets psychoactifs, comme l’altération de la perception sensorielle, de la mémoire, de la concentration ou de la coordination motrice. En activant les récepteurs CB2, le THC peut avoir des effets anti-inflammatoires ou analgésiques.

A lire aussi  Le CBD et l'hypertension artérielle : Découvrez le potentiel de guérison du composé miracle de la nature

Le CBD est un antagoniste des récepteurs CB1 et CB2, c’est-à-dire qu’il se lie à ces récepteurs mais les bloque au lieu de les activer. Le CBD empêche donc le THC de se fixer sur ces récepteurs, ce qui atténue ses effets psychoactifs. Le CBD peut également agir sur d’autres récepteurs ou canaux ioniques impliqués dans la régulation de la douleur, de l’anxiété, du stress ou de l’épilepsie. Le CBD aurait ainsi des effets anxiolytiques, anticonvulsivants, neuroprotecteurs ou anti-nauséeux.

Légalité du THC et du CBD en France

En France, le cannabis est classé comme une substance stupéfiante interdite par la loi. La détention, la production, la vente ou la consommation de cannabis sont passibles de sanctions pénales pouvant aller jusqu’à 10 ans d’emprisonnement et 7,5 millions d’euros d’amende. Cette interdiction concerne aussi bien le THC que le CBD.

Néanmoins, on retrouve quelques exceptions à la règle. Le CBD peut être autorisé s’il provient de variétés de chanvre industriel contenant moins de 0,2% de THC et s’il n’est pas destiné à être fumé ou vapoté. Il peut être vendu sous différentes formes comme l’huile, de la crème ou des gélules, à condition qu’il ne contienne pas plus de 0,2% de THC et qu’il ne revendique pas d’allégations thérapeutiques. Le THC peut également être autorisé dans le cadre d’un usage médical, sur prescription médicale et sous contrôle strict. Le THC peut être prescrit sous forme de médicaments, comme le Sativex, le Marinol ou l’Epidiolex, pour traiter des pathologies comme la sclérose en plaques, le cancer ou l’épilepsie.

A lire aussi  Tisane au CBD pour se détendre – Quels effets et en combien de temps ?

Différencier facilement le THC du CBD

Ce sont deux molécules que l’on retrouve comme dit plus haut dans la plante de cannabis, mais qui ont des effets très différents sur l’organisme. Le THC est la molécule qui fait planer, qui provoque des sensations de plaisir, de détente ou d’euphorie. Le CBD est la molécule qui soigne, qui aurait des bienfaits sur la santé, comme réduire la douleur, l’anxiété ou l’épilepsie. Ils ont une structure chimique qui diffère par la position d’un atome d’hydrogène. Cette différence explique pourquoi le THC active les récepteurs du système endocannabinoïde, tandis que le CBD les bloque.

Les tests de drogues salivaires détectent-ils le CBD ?

Les tests de dépistage du cannabis sont basés sur la détection du THC ou de ses métabolites dans les fluides biologiques, comme la salive, le sang ou les urines. Ces tests ne détectent pas le CBD, qui n’est pas considéré comme un produit stupéfiant. Vous pouvez consommer du CBD sans risquer de se faire contrôler positif au cannabis. Toutefois, il faut être vigilant quant à la provenance et à la composition du CBD, qui peut contenir des traces de THC. Choisissez des produits certifiés et contrôlés, qui respectent la législation en vigueur.

Écrire un commentaire